Anaïs SABRIÉ

âge
24
Ans
Trophées
4
Trophées
Formations
Médecine Allemagne

Vice-championne d'Europe de Course en Montagne 2018

Anaïs, c’est le Docteur.

Que ce soit en blouse blanche ou lorsqu’elle met le bleu de chauffe, l’étudiante en 5ème année de médecine fait preuve d’une précision chirurgicale et d’une régularité clinique. Elle a d’ailleurs été diagnostiquée à part : le syndrome du talent hors-norme parait-il ! Toujours enthousiaste, avec Anaïs, c’est jamais grave Docteur !

Elle a toujours la banane. Que ce soit au petit-déjeuner, découpée en tranches, avec les mueslis. Ou à la fin d’une séance, quand un sourire radieux illumine son visage, après avoir tourné ses 1000 mètres à 18 km/h et ridiculisé tous les mâles dominants qui roulaient jusqu’alors des mécaniques sur le tartan. Et si le futur médecin n’a pas encore prêté son serment à Hippocrate, nombreux sont ceux qui vont se faire sermonner par l’hypoglycémie s’ils tentent de la suivre dans le pentu.

En résumé, Anaïs est un poids plume qui pèse lourd. À 24 ans, comptant déjà plusieurs sélections en équipe de France dans sa trousse à pharmacie, ce petit bout de femme est un grand espoir du trail. Une question demeure cependant à son égard : est-on encore un espoir lorsque l’on est déjà vice-championne d’Europe de course en montagne ? Nous, on a pas encore trouvé la réponse…

Et là, on vous rassure, c’est pas l’Hôpital qui se fout de la charité !

Team Matryx - Anaïs  SABRIÉ

Interview

Dans l'pentu

En quoi intégrer le Team Matryx va te permettre de progresser ? Quelles sont tes attentes ?

Ce qui compte avant tout dans le Team Matryx, c’est le fait d’avoir une cohésion, d’être entourée de personnes qui partagent les mêmes valeurs et la même passion, qui savent ce que représente le sport de haut niveau et qui comprennent tout ce que cela implique.

Au-delà de l’apport logistique qui te permet d’arriver sereinement sur les courses, le soutien moral et l’esprit d’équipe sont un vrai plus, dans bons comme dans les mauvais moments. D’autant plus lorsque cette équipe est jeune, atypique et hyper dynamique. Ça booste, ça donne encore plus envie de se surpasser !

En quoi ce Team se différencie des autres déjà existants ?

Selon moi, la singularité du Team Matryx est d’accompagner aussi bien le sportif que l’humain qui se cache derrière. On est soutenu et encouragé dans ce que l’on souhaite entreprendre, on a une très grande liberté de pratiquer notre sport comme on l’entend, ce qui est pour moi la clé de la réussite. Le Team Matryx cherche à tout mettre en place autour de nous pour nous permettre d’accéder le plus sereinement possible aux objectifs qui nous tiennent à coeur.

Quels sont tes objectifs ?

Il y aura d’abord un 10 km en mars puis un semi-marathon en avril puisque l’hiver j’aime bien revenir sur les cross et la route. Ensuite, après une petite pause, je retournerai à la montagne, sur des formats courts car je suis encore jeune. Je commencerai par la montée du Col de Vence en avril avant de me projeter vers les Championnats de France de course en montagne. Enfin, j’ai également pour objectif de me confronter au plus haut niveau international sur la Dolomyths Skyrace en Italie, en juillet, puis Sierre Zinal, en Suisse, en août. J’ai hâte !!

Tu invites quels athlètes pour une croziflette face au Mont-Blanc ?

Les ingrédients qu’il nous faut pour une bonne croziflette sont : un reblochon bien frais, des crozets au Sarrazin, des oignons caramélisés, de la crème, une pincée de sel, deux tours de moulin à poivre, un bon feu, un peu d’amour et … un Kilian Jornet (pour le rencontrer au moins une fois), un François D’haene (pour le vin, et pour connaître ce grand Monsieur plein de panache) et puis ma Gueuze, qui se reconnaîtra, pour trinquer et mettre l’ambiance. Sur ce, bonne saison à toutes et tous!

Et que celle-ci rime avec plaisir, épanouissement, réussite et authenticité!

Team Matryx - Anaïs  SABRIÉ

Ses chaussures

Logo Matryx
Millet Light Rush Matryx

Millet

Light Rush
Matryx
Voir
Hoka One One Rehi Matryx

Hoka One One

Rehi
Matryx
Voir

On en parle

Dans la presse