🇦🇷 🇫🇷 LA MARSEILLAISE SUR UN AIR DE TANGO ARGENTIN 🥇 🇦🇷

Le tango est une danse de bal qui se guinche à deux. Une valse argentine en deux temps.

Et ce week-end, au gala sud-américain réunissant les meilleurs baladins de montagne de la planète, autant dire que nos deux danseuses étoiles, Anaïs Sabrié et Lucille Germain, ont revêtu leur plus belle tenue d’apparat. Vous savez cette tenue tricolore, bleue-blanc-rouge, désormais ornée d’un fin liseré d’or.

Car oui, nos deux athlètes reviennent chacune d’Argentine avec une médaille de Championne du Monde. Dans le baluchon du retour, entre l’expérience engrangée, l’apprentissage à vitesse grand V, le petit pot de Dulce de Leche et la tasse de maté, reposent fièrement une Marseillaise et une breloque dorée…

 

À Villa La Angostura, en Patagonie, Lucille et Anaïs sont toutes deux devenues Championnes du Monde par équipe.

Deux titres magnifiques qui rappellent toute la dimension collective d’un sport initialement individuel.

En Terre de feu, nos filles ont fait parler la poudre. Un feu d’artifice d’émotions pour conclure une saison déjà féerique d’un éblouissant point final.

Au bout du monde, nos championnes sont allées au bout d’elles-mêmes. Au pays des Gauchos, nos championnes ont fait honneur au courage d’Eva Peron, au panache du Che et au jeu de jambes de Diego Armando Maradona.

– Le samedi tout d’abord, sur le format court (14km – 750m D+), où Anaïs, sous une pluie diluvienne, s’empare d’une somptueuse 7ème place. Elle complète ainsi joliment, en 1h18, les performances mémorables de ses acolytes Elise Poncet, vice-championne du monde, Christel Dewalle(6ème) et Mathilde Sagnes.

 

 

Après un titre de vice-championne d’Europe l’année dernière, celui de championne de France au printemps et la meilleure performance tricolore de l’Histoire à Sierre-Zinal cet été, le concept de régularité au plus haut niveau prend tout son sens…

 

– Le dimanche ensuite, sur le format long (42 km – 2200 D+), avec Lucille, notre benjamine de l’équipe de France, qui du haut de ses 21 ans vient décrocher une 21ème place parmi les pontes de la discipline.

Ceci au prix d’une course menée avec la fougue de sa jeunesse et la maturité d’un âge qu’elle n’a pas encore. 4h13 d’effort pour se hisser sur la plus haute marche du podium avec Adeline Roche (2ème), Blandine L’hirondel (3ème) et Sarah Vieuille (12ème).

Merci Lucille, merci Anaïs… de nous avoir fait vivre ces émotions. Et ressentir autant de fierté et de motivation quant au fait de porter, toute l’année, les mêmes couleurs que vous.



Team Matryx - 🇦🇷 🇫🇷 LA MARSEILLAISE SUR UN AIR DE TANGO ARGENTIN 🥇 🇦🇷